Ne regardons pas les trains passer…

Diversité unie
APPEL à mobilisation pour rejoindre la contre manifestation et rappeler à Mr Rousset et ses sympathisants pro-LGV,  l’avis défavorable de la commission d’enquête publique.
 Rejoignez, si vous le pouvez la mobilisation, à 9 heures sur le parvis de l’hôtel de Région à Bordeaux, Jeudi 7 Mai 2015 ! La raison l’emportera, peut-être..

communiqué  TGV en Albret:

Bonjour à tous,

Coordination 47 a souhaité être présent devant l’Hôtel de région à Bordeaux le 7mai.
En effet A.Rousset organise un rassemblement de ses sympathisants pro-LGV à 10 heures dans le hall .
Nous serons présents devant ce hall sur le parvis à partir de 9 heures pour accueillir toutes ces personnes et leur rappeler l’avis défavorable de la commission d’enquête publique.
MOBILISONS-NOUS !

Communiqué de presse
Élus régionaux d’Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes
Mardi 28 avril 2015

La commission d’enquête publique sur les nouvelles lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax a rendu un avis négatif. Cet avis rejoint la position défendue par les écologistes, appuyée par de nombreux rapports indépendants et avis spécialisés (Commission Duron, Cour des comptes, Conseil d’État).

Malgré l’entêtement du Président de la Région Aquitaine à défendre ces projets inutiles, la priorité pour nos territoires est l’amélioration du service des trains du quotidien et des lignes TET (Intercités).

Les nouveaux projets de LGV au sein de la future région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes conduisent à une impasse : coût démesuré, prix des billets trop chers, faible desserte des territoires, impact négatif sur l’environnement ou encore absence de réflexion sur la qualité du service. Ces investissements ne sont qu’une illusion de progrès et condamnent à terme les trains du quotidien et les lignes historiques, qui mériteraient un véritable plan de modernisation.

Pour preuve, le long de la LGV Tours-Bordeaux, en cours d’achèvement, on se rend enfin à la réalité : les citoyenNEs regarderont passer ce train qu’ils ont contribué à financer avec leurs impôts mais qui ne s’arrêtera pas ou peu dans leurs gares. La SNCF annonce des dessertes en baisse et le prix des billets va fortement augmenter. Le projet de LGV Limoges-Poitiers suit exactement la même logique. Les transports à deux vitesses sont en marche : la grande vitesse pour les trajets Paris-Bordeaux des plus aisés, mais un service dégradé pour la grande majorité des voyageurs ! Voulons-nous persister dans cette voie ?

Mobilisons-nous pour des trains du quotidien et un développement équilibré des territoires.

Nous, ÉluEs écologistes des Régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, nous proposons d’investir dans :

  • la modernisation des lignes ferroviaires TER et les grandes lignes existantes
  • l’aménagement de pôles d’échanges multimodaux (PEM) dans chaque gare et halte TER

 

La grande Région aura besoin d’améliorer son réseau de TER, afin de mieux relier ses villes moyennes et de proposer un service de qualité aux usagers. Le Schéma Régional de la Mobilité Durable de la Région Poitou-Charentes doit servir d’exemple tant dans sa méthode de construction associant l’ensemble des acteurs de la mobilité, que dans son contenu visant l’intermodalité, le maillage du territoire, l’information multimodale, des tarifications attractives, la suppression des 1ères classes dans les TER, des trains plus confortables, des connexions avec les autres modes de transport (Pôles d’Échanges Multimodaux).

Les grandes lignes qui traversent notre future Région (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse ou « POLT », Bordeaux-Nantes, Bordeaux-Lyon, Bordeaux-Toulouse) nécessitent aussi toute notre attention : elles doivent être un levier de développement équilibré des territoires. Moderniser ces lignes via une optimisation des dessertes et du nouveau matériel est possible. Nous proposons une alternative réaliste aux LGV : les Trains à Haut Niveau de Services (THNS). Cette proposition a bénéficié de nombreux appuis techniques et a été reprise par la revue spécialisée Ville, Rail et Transports. Le THNS permettrait des liaisons plus rapides, des dessertes efficaces, des services de qualité et le tout à un prix accessible. Dans une Région constituée d’un réseau de villes moyennes et de territoires ruraux, envisager cette alternative est non seulement réaliste mais indispensable.Pour l’avenir de notre future Région, refusons le Grand Projet ferroviaire Sud-Ouest et défendons un aménagement ferroviaire équilibré et durable !
Françoise Coutant, porte-parole du groupe EELV au Conseil Régional de Poitou-Charentes
Marc Horvat, Président du groupe EELV au Conseil Régional du Limousin
Bernard Péré, Président du groupe EELV au Conseil Régional d’Aquitaine

Remonter