En image-Table ronde:agriculture/dérèglement climatique

Affichette table ronde Agri. 7 AvrilIMG_20150417_203029Quelques imIMG_20150417_204324aIMG_20150417_210716IMG_20150417_214058gIMG_20150417_211135IMG_20150417_212254es..IMG_20150417_205908 d’une réunion apaisée entre agriculteurs, citoyens et élus. Des échanges constructifs, des expériences concrètes et des pistes de réflexions..Changer de modèle agricole pour s’adapter.. Le sujet mériterait une conférence régionale « multi-acteurs »avec des spécialistes (agronomie, alimentation, climat), des décisionnaires politiques, des présidents de chambres d’agriculture, etc..

« La question du réchauffement climatique
est essentielle, elle est à voir avec les conditions d’existence sur la planète »,  Bernard PÉRÉ.

  Brigitte ALLAIN a souligné que: « le réchauffement climatique, c’est ici et
maintenant ». La députée a relevé 4
points de la loi d’avenir qui pourront avoir une influence positive sur le climat :
l’agroécologie dans le sens de remettre l’agronomie au coeur des pratiques agricoles,
la protection des sols agricoles, en particulier
la lutte contre leur imperméabilisation,

la relocalisation de l’agriculture sur la base de projets territoriaux alimentaires et la prise en compte du rôle de la forêt.

 

 

 

Bernard PÉRÉ estime que « le conseil agricole a longtemps été aveugle », mais qu’effectivement il faudra miser fortement dans la formation agricole des jeunes etla diffusion des connaissances pour faire évoluer les pratiques par des politiques incitatives…l’approche réglementaire n’est pas la plus appropriée ».

IMG_20150417_203000Merci aux intervenants de cette table ronde, dans l’ordre de la photo:

Christophe Mesplède (Pdt du Modef40), Jean-Marie Lalanne (Pdt du Civam bio40), Bernard Péré (Conseiller régional Aquitaine EELV et Pdt de la commission agriculture, forêts, mer et montagne), Brigitte Allain (Députée EELV de Dordogne), Dominique Perron (Pdt de la confédération paysanne40), Christophe Barrailh (Pdt de la FDSEA40).

Nos remerciements à Babette Soulignacq du Modef, dont j’ai plagié quelques notes de son article paru dans les « infos agricoles »d’Avril. LM 😉

Remonter